Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 16:41

quartier-lointain.jpg

 

Le film, réalisé par Sam Garbarsky en 2010, reprend la trame du manga éponyme de Jirô Taniguchi (1998) et la transpose en France.

 

Étant une grande fan de Taniguchi, j'étais très curieuse de voir ce que donnerais une adaptation live à la sauce Roquefort. Je dis ça parce que c'est typiquement français les fromages qui puent et tout ça, rien à voir avec les origines du Réalisateur, que je connais pas, ni le lieu où se déroule l'histoire. D'ailleurs je ne sais même pas d'où est le Roquefort exactement. Mais revenons au film !

 

Le casting :

Pascal Gregory : Thomas adulte

Jonathan Zaccaï : le père

Alexendra Maria Lara : la mère

Léo Legrand : Thomas adolescent

 

L'histoire : c'est donc celle du manga, parfum français

 

Thomas, un homme d'une cinquantaine d'années, las, déprimé, il se rend à un salon de la BD. Mais en rentrant le soir, il se trompe de train et se retrouve au village de son enfance. Il décide alors de visiter la tombe de sa mère et perd conscience au cimetière. Quand il se réveille, il se retrouve dans son corps de 14 ans. Il veut alors saisir cette deuxième chance qui lui est donné pour empêcher son père de les quitter comme il l'a fait.

 

quartier-lointain-1.jpg

 

La Bande-annonce :

 

 

 

Alors, réussie comme adaptation ?

 

Et bien, j'ai beaucoup aimé ce film. Le début est un peu lent. Cette lenteur met en relief l'état dépressif du protagoniste, mais déstabilise un peu. On se demande pourquoi les acteurs parlent de cette drôle de façon, ça ne fait pas très vrai. Peut-être la déprime est un peu sur-jouée.

 

Mais une fois que Thomas se retrouve aux jours de ces 14 ans, le ton change. Il a toujours son esprit de 50 ans, qui continue de nous parler en voix off. Mais, être ainsi projeté dans son passé, va lui redonner goût à la vie. Bien que hanté par le souvenir d'un passé douloureux il se laisse porter par l'insouciance de l'adolescence tout en cherchant à comprendre pourquoi son père est parti et, s'il partira encore, cette fois-ci.

 

Le film est également très drôle. Du moins, moi j'ai bien ris. Voir le jeune Thomas s'émerveiller d'un simple déjeuner en famille et la tête de ses parents qui se demande quelle mouche a bien pu piquer leur gamin... C'est très bien joué et ça m'a beaucoup amusé.

 

Leo-Legrand.jpgLe casting n'est pas mal du tout. A part Pascal Gregory, je ne connais pas les autres acteurs mais je les trouve tous bien dans leur rôles. La maman est belle comme tout. Le père mystérieux à souhait. Et j'ai craqué pour le petit Léo Legrand, qui est mignon comme tout et nous offre une belle interprétation. Et il est mignon, ah! non, je l'ai déjà dis ça  ^-^'

 

 

 

Pour la peine je vous met un petit portrait  ^w^

 

 

Et à la fin du film, ouvrez bien les yeux ! Il se pourrait que vous aperceviez un certain Taniguchi dans le TGV ; )

 

Le film n'est cependant pas une simple adaptation du manga dans un village français, le réalisateur s'est approprié l'histoire et l'a fait sienne. Outre le pays, de nombreux détails changent comme par exemple le métier du protagoniste. Dans le film il est un auteur de BD ce qui permet une fin plus ouverte. Dans le manga, il y a un côté fantastique : ce bond dans le temps est arrivé. Alors que le film laisse le choix au spectateur : est-ce vraiment arrivé ? Le protagoniste n'aurait-il pas rêvé ? C'est ce que laisse suggérer son regard croisant celui de Taniguchi dans le TGV du retour.

 

Si le fond de l'histoire est le même : que dirions-nous si nous avions la possibilité de revenir dans le passé et parler au père qui nous a abandonné ? Pour autant, l'histoire est est différente : les détails, la chronologies, le contexte... Cette réinterprétation du manga est une réussite. Très bon film. À voir avant ou après le manga. D'ailleurs, moi, ça m'a donné envie de relire la manga que j'ai lu il y a plus d'un an déjà. 

 

    DVD édité par Wild Side Video - dispo sur Amazon 

 

 

Pour en savoir plus sur le film :

 

La bande originale du film est du groupe français Air, très connu à l'étranger. Taniguchi lui même les écoute en travaillant chez lui. Ils sont également les auteur de la BO du film Lost in Translation de Sofia Copola (super film, soit dit en passant).

 

Le scénario du film a été écris à 3 mains par Sam Garbarky lui même, Jerôme Tonnerre et Philippe Blasband.

 

Retrouvez le film sur Allociné pour encore plus d'infos : link. Vous y trouverez, entre autres, des interviews de Sam Garbarsky et Jirô Taniguchi

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by bidib. - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Yomu-chan 05/10/2012 11:27

moi aussi j'ai beaucoup aimé ce film :)
et même si l'histoire ce deroule sur un fond tragique et dépressif il y a quelque scène super drôles :3 un cinquentenaire dans la peau d'un gamin de 14ans c'est vraiment exélent x)

bidib. 08/10/2012 10:10



Oui, c'est très bien mené. Il y a un bon equilibre entre moments drôles et moments plus sérieux



Présentation

  • : Ma petite Médiathèque
  • Ma petite Médiathèque
  • : petit coin pour partager mes impressions sur manga et anime, mais aussi livres, films et musiques
  • Contact

Je suis aussi sur

Mon profil sur Babelio.com

Rechercher