Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 19:31

Il y a deux semaines, je proposais ici-même un petit jeu dont thème était : "amours tristes". Je voulais que chacun me dise qu'elle était, selon lui, l'histoire d'amour la plus triste. Toutes les sources d'inspiration étaient permises : films, manga, roman... tout ce qui nous racconte des histoire avait le droit d'être cité.

 

Certains lecteurs ont joué le jeu. Aujourd'hui je vais faire un petits bilan des différentes proposition qui ont été faites.

 

 

Les histoires qui ont ému les lecteurs de Ma petite Médiathèque

 

Cela ne sera pas très représentatif, puisque seulement 3 personnes on participé, mais bon... tant pis pour les autres !! ;p

 

 

 

Yomu-chan ouvre la marche

 

Yomu-chan nous parle anime et BD avec deux références qui m'étaient inconnues (et qui, malheureusement me le sont toujours)

 

Ano Hana :

 

AnoHana.jpg

Voici une anime qui aurait apparament arraché pas mal de larme à Yomu-chan. De quoi s'agit-il ?

C'est l'histoire d'un groupe d'adolescent qui, enfant était amis, mais la mort accidentelle de l'une d'entre eux les a séparé et bouleversé. 10 ans plus tard le fantôme de la petite fille apparait à l'un des mebres du groupe d'ami.

 

Pour lire ce que Yomu-chan en a pensé, cliqué ICI

 

Pour ma part, je n'ai toujour pas eu le temps d'y jeter un oeil.

 

 

Coeur de pierre :

 

coeur-de-pierre.jpg

 

Résumé :

Le jour où la petite fille au coeur d'artichaut rencontre le garçon au coeur de pierre, elle tombe éperdument amoureuse de lui. Dès lors, elle lui offre chaque jour une feuille de son coeur que chaque jour celui-ci rejette plus méchamment. Le coeur de la petite fille se rétrécit et bientôt elle perd sa joie de vivre. Visiblement, le garçon au coeur de pierre ne semble pas du tout prêt à se laisser aimer...

Source : Délcourt

 

Si Yomu-chan n'a pas encore écrit de billet sur cette BD, au coisement des grands-esprits, j'ai trouvé Lunch, Badelel et Mo' qui ont tout trois publié une chronique sur ce titre vendredi.

 

Coeur de pierre sur Bendis c'est ICI

Coeur de Pierre au comptoir du Bar à BD c'est LA

 

si après tout ça, vous n'avez pas encore envie de le lire, c'est que vous avez un coeur de pierre. (z'avez vu ce jeu d'mot de la mort qui tue, ouai bon c'est pas terrible, mais c'était trop tentant)

 

 

C'est au tour de Kiba-chan de nous parler d'amour !

 

Cinéma, anime et manga chez Kiba-chan  

 

Un jour :

 

un-jour.jpg

 

Si j'ai bien compris, c'est surtout le film, réalisé par Lone Scherfig qui a ému Kiba-chan. Celui-ci est l'adaptation du roman éponyme de David Nicholls. Et comme je n'ai ni vu le film, ni lu le roman... je vous laisse apprécier la bande annonce

 

 

 

 

Tokyo Babylon :

 

tokyo-babylon.jpg

 

Après le film, un manga. C'est vrai qu'avec Tokyo Babylon on a amour et drame .

 

Résumé :

Subaru Suméragi est un maître du Yin et du Yang. Il a de puissants pouvoirs psychiques ce qui fait de lui un puissant exorciste. Seïchiro Sakurazukamori est amoureux de Subaru. Il appartient à une célèbre famille d'assassins mais exerce le simple métier de vétérinaire. À moins que la vérité soit plus compliquée qu'il n'y paraît… Et qui est cet homme qui apparaît dans les souvenirs de Subaru et qui ressemble tant à Seïchiro ?

Source : Manga News

 

Pour lire ce que Kiba-chan en pense, c'est par ICI

 

Pour ma part, j'ai lu ce manga, mais il ne m'a pas plus marqué que ça. J'ai pris plaisir à le lire, mais une fois fini il ne m'a pas laisse de grand souvenir.

 

Le côté dramatique apparait surtout à la fin de la série, alors que le début est plustôt drôle et léger. Que dire d'autre ? Ah, si. Je ne sais pas dans quelle revue il a été prépublié, quoi qu'il en soit on est dans une histoire de type shonen-ai.

 

Arietty :

 

arietty.jpg

 

Dois-je présenter ce film ? Tous les amateur des films des Studio Ghibli le connaissent sans doute déjà. Pour les autres, voici la bande annonce :

 

 

 

Synopsis :

Shô est malade, ses parents l'envois en convalescence chez sa grand-mère à la campagne.Là, sous le plancher, vit Arietty avec sa famille. Bien que Sho et Arietty appartiennent à deux mondes différents, il vont se lier d'amitié. Mais, être vu pas les humain, c'est dangereux pour les chapardeurs...

 

Plus qu'une histoire d'amour, pour moi il s'agit d'une histoire d'amitié et de lutte contre les préjugé. Quel qu'elle soit la façon dont on interpréte ce conte, l'histoire est toujours émouvante. Et avec les Studio Ghibli, on a toujours un beau film. Cependant, celui-ci m'a moins marqué que les films de Miyazaki ou Takahata.

 

Si vous voulez en savoir plus sur ce film, je vous conseil de lire le dossier de Buta Connection, leur dossiers sont toujours très intéressants.

 

Après ces trois références qui répondent chacune à leur manière au thème donné, Kiba-chan n'a pas résisté à la tentation de nous parler d'autres amour et d'autres histoires tristes. Ici il ne s'ajit plus d'amour entre deux êtres humain, mais de l'amour qui lien un chien à son maître.

 

Tout d'abord elle cité le film américain Hatchi qui s'inspire de la véritable histoire du chien Hachiko, légende moderne de Tokyo. Je dis légende parce que, si Hachiko a bel et bien existé, son histoire est devenue une véritable légende synbolisant la fidélité. Il y a même une statue le représantant à la gare de Shibuya, lieu où l'on se donne rendez-vous.

 

Pourquoi ce chien est devenu une légende ? Du viavant de son maître, il avait l'habitude de l'accompagner jusqu'à la gare chaque matin et d'aller le chercher chaque soir. Un jour, son maître eu une crise cardiaque et ne rentra jamais du travail. Hachiko continua durant 10 ans a aller à la gare chaque matin et chaque soir.

 

Je ne connais pas le film mais je vous conseille un album jeunesse que j'ai beaucoup aimé : Hatchiko, chien de Tokyo

hatchiko.jpg

 

 

Kiba-chan nous conseille également Le Chien gardien d'étoiles, un manga de Murakami Takashi. Je ne connais pas, mais ce n'est pas la première fois qu'on me le conseille.

 

 

Et pour finir, les amours tristes d'après Natth :

 

Encore une fois il y en a pour tous les goût : film, manga, roman... Voyons un peu

 

Kaze to ki no uta :

 

kaze_to_ki_no_uta_469.jpg

 

Yaoi écrit par Takemiya Keiko en 1976 se déroulant dans un pansionat dans la France du XIX.

 

L'ambiantation et le dessin me font beaucoup penser à le Coeur de Thomas que je n'ai toujours pas lu. Kaze to ki no uta n'est pas licencié en France. Il existe également une adaptation en OAV.

 

Par ailleurs Takemiya Keiko est l'auteur de Terra e, un manga de science-fiction dont j'avais adoré l'adaptation animée. Une histoire aussi très émouvante (avec son lot d'amours tragiques).

 

 

X-Clamp.jpg

 

On retrouve les Clamp, auteures de Tokyo Babylon. Faut dire que dans le genre histoires tragiques, elles s'y connaissent !

 

Résumé :

Kamui Shiro était encore très jeune lorsque sa mère périt dans un grand incendie. Lorsqu’il revient à Tokyo 6 ans plus tard, Kamui ne veut rendre de comptes à personne et n’accepte aucune aide. Pourtant, dès son retour dans la capitale, il est abordé par différentes personnes vraiment étranges. Une ultime bataille approche pour décider du destin de la Terre et Kamui doit y jouer un rôle décisif. En choisissant son camp, il scellera l’avenir de l’humanité. Qui des Dragons de la Terre ou des Dragons du Ciel l’emportera ? L’humanité mérite-t-elle d’être sauvée ou faut-il la sacrifier pour sauver la planète ?

Source: Manga News

 

Je n'ai pas lu le manga, faut dire que la série fait déjà 18 tomes et n'est pas finie. J'ai pour ma part tendence à fuire les séries trop longues.

 

Il me semble que j'avais vu quelques épisodes de l'adaptation en série animé. Mais je suis plus très sûre.

 

Quitons maintenant le monde du manga pour un film :

 

 

Jude :

 

jude.jpg

 

Film britannique adapté du roma Jude l'obscur de Thomas Hardy par Michael Winterbottom en 1996.

 

Bande annonce:

 

 

 

Encore un film que je ne connais pas !

 

 

Thérèse Raquin :

 

therese-raquin.jpg

 

Un roman et pas de n'importe qui ! Emile Zola, excusez moi du peu.

 

Je le dis tout de suite : je l'ai pas lu. Et je crains que cela n'arrive pas de si tôt. Une de mes chères professeurs de français à réussi à me faire haïre Zola au point que même son nom me donne de l'urticaire. Réussirais-je un jour à surmonetr mon traumatisme ? mmmm... il ya  tellement à lire, que je me passerais de Zola et puis c'est tout.

 

Si, contrairement à moi, vous n'avez rien contre Zola, le roman à l'air intéressant :

 

À vingt-sept ans, en 1867, Émile Zola ne s’est pas encore attaqué aux Rougon-Macquart, son œuvre géante. Comment s’imposer « quand on a le malheur d’être né au confluent de Hugo et de Balzac » ? Comment récrire La Comédie humaine après ce dernier ? Les grands créateurs sont parfois gênants pour ceux qui viennent après eux.
Mais ses tâtonnements sont brefs. Thérèse Raquin, son premier grand roman, obtient un vif succès. Thérèse a été élevée par sa tante dans le but d’épouser son fils, un homme au tempérament maladif. Bientôt, elle ne supporte plus cette vie cloîtrée, ni ce sinistre passage du Pont-Neuf où Mme Raquin installe sa mercerie. Toute sa sensualité refoulée s’éveille lorsqu’elle rencontre Laurent, un peintre raté dont elle devient la maîtresse. Les amants décident de noyer le mari.
L’âpreté, la sexualité, le crime. Zola est déjà Zola dans ce mélange puissant de roman noir et de tragédie, dans cet implacable réalisme social et humain.

Source : Babelio

 

 

Et pour finir, laissons encore une fois les amours romantiques pour d'autres contré bien plus dramatiques encore, celle de la guerre et de la bombe atomique avec Le tombeau des lucioles, très émouvant film de Isao Takahata. Le film est une adaptation d'une nouvelle semi-autobiographique de  Akiyuki Nasoka : La tombe des lucioles (1967).

 

Je n'ai pas lu la nouvelle, mais, tout comme Natth, j'ai vu le film. Un fois, une seule, pourtant il m'a marqué à jamais. Très beau film qu'il faut avoir vu.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bidib. - dans Le fourre-tout
commenter cet article

commentaires

Kiba-chan 30/07/2013 17:48


Je viens de re regarder un film que j'ai eu en cadeau (après moulte recherche pour le trouver) et là : mais pourquoi n'y ai-je pas penser plus tôt ! Le film d'animation LE plus triste niveau
amour ça ne peut être que Millennium Actress (http://whenidreamsources.kazeo.com/animation/millennium-actress,a3737444.html je viens de faire la critique) je ne veux pas dévoiler pourquoi c'est
le plus triste pour ceux qui n'ont pas vu mais je le conseille vivement !

Bidib. 30/07/2013 19:21



ah! oui! Millenium actress. J'y avais pas pensé non plus. J'ai beaucoup aimé. Faudrais que je le reregarde un de ces 4



Yomu-chan 30/07/2013 15:35


Hum hum voila qui me donne envis de m'aventurer un peu dans le domaine des amours triste ! "Jude" me tente bien ...


Mais dans ce qui est cité et que j'ai vu ou lu, d'après moi, c'est le tombeau des lucioles qui est le plus ... émouvant, non je dirais même déchirant T.T Je l'ai vu 3 fois je pourrais le voire
encore 30 fois que je pleurerais toujours autant :') Ce film est atroce tellement il est beau...


Tujours dans les Ghibli : par contre Arriety m'a beaucoup moins touchée, c'est un bon film mais il n'a pas dutout eu, sur moi, le même impact que tout les autres Ghibli, peut être le fait que ce
ne soit pas une réalisation de Miyazaki ...


Breeeeef que de belle chose dans cet article je vais avoir de quoi m'occuper *-*

Bidib. 30/07/2013 19:22



contente que tu ai pu y puiser quelques idées. C'était le but ^^



Natth 29/07/2013 20:40


Outre la romance douloureuse, Jude parle aussi de l'avenir, de la carrière, de la connaissance contrariée, parce que l'on n'est pas né au bon endroit :


https://sites.google.com/site/judeobscur/


A cela s'ajoute le poids de la religion, de la difficulté de divorcer, des traumatismes et des drames (le mot n'est pas trop fort) que cela fait naître. C'est une romance tragique, mais c'est
pire que cela à mon avis T_T

Bidib. 30/07/2013 05:42



la bande annonce du film a l'air tentente. As-tu lu également le livre ? Tu conseillerais plutôt l'un où l'autre?



Kiba-chan 29/07/2013 00:49


Coeur de pierre, j'ai eu l'occasion de le voir à la bibliothèque c'est vrai qu'il est vraiment pas mal et le graphisme est magnifique !


Pour Un jour, je n'ai pas vu le film mais lu le roman en fait ^^


Quand au roman dont est tiré Le tombeau des lucioles, je l'ai lu et honnêtement, la façon dont est narré le récit fait beaucoup moins dramatique que le film (ou alors le fait d'avoir vu le film
en premier a impacté mon jugement c'est aussi possible ^^)


Ah oui il y a dans X un passage très amour tragique je n'en dis pas plus pour ceux qui n'ont pas lu ça m'avait beaucoup attristé, j'avais du mal à l'accepter en fait...

Bidib. 29/07/2013 06:28



Ah, désolé pour un jour...


 


Pour le roman La tombe des lucioles, j'ai vu ton commentaire (tien, j'aurais pu mettre un lien, j'y ai pas pensais). C'est vrais que le film est tellement fort que lire le roman après
risque d'en enlever l'intensité. Ceci dit, j'ai quand même envie de le lire. Comme cela fait longtemps que je n'ai pas vu le film, je ne deevrait pas être top influencé. Mais faut que je me
dépèche à trouver le livre, parce que j'ai très envie de revoir le film !


 


Pour X je croiyait avoir vu une partie de l'anime, mais maintenant j'ai un doute, je me demande si je ne confonds pas avec Darker than Black...



Présentation

  • : Ma petite Médiathèque
  • Ma petite Médiathèque
  • : petit coin pour partager mes impressions sur manga et anime, mais aussi livres, films et musiques
  • Contact

Je suis aussi sur

Mon profil sur Babelio.com

Rechercher