Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 09:29

Et oui, la curiosité est un vilain défaut. Mais il est incurable. Alors, autant l'assouvir ^_^

Et puis, si je veux parfaire ma connaissance de l'univers du manga (et j'ai encore un long chemin à parcourir) je dois en explorer les diverses facettes. Le hentai en est une, au même titre que le seinen, le shonen ou le shojo.(heu... pourquoi est-ce que je me justifie, moi?)

 

Après de nombreuses hésitations j'ai fini par sauter le pas et ai choisi un titre au hasard. Ben oui, je me voyais mal aller dans ma librairie préféré et demander au charmant vendeur qu'y travaille : "quel hentai me conseillez-vous?" (pourtant, il y a quelques années j'ai acheté, dans cette même librairie, une belle collection de BD de Manara...). Alors, faute de culot suffisant et d'infos sur le genre, je me suis contenté de choisi un peu au pif sur Amazon. J'ai jeté mon dévolu sur Entre deux.

 

Entre-deux.jpg

 

Alors bon, niveau scénario ça vole pas bien haut. Keita Sakura rencontre la belle Honoko, ils couchent ensemble. Mais, avant qu'il n'ai eu le temps de la retrouver, Aya lui met le grappin dessus et, il est tellement faible qu'il se laisser faire. alors que ses pensées sont encore toutes tournées vers Honoko, dont Aya est une bonne amie (histoire de pimenter un peu l'intrigue).

 

Ce que j'en ai pensé ?

 

Le scénario est plat et les personnages... pas vraiment "cool". Sakura est si faible une belle paire de nichon suffit à avoir raison de lui, Honoko est trop gentille et Aya trop obsédé, elle ne laisse même le temps à son petit-amis de dîner avant de lui sauter dessus. Oui, mais bon, si on lit du hentai, c'est pas pour l'histoire. Ok, ok... Mais quand même, on pourrait faire un minimum d'effort.

 

Côté émoustillage, alors ? Là, pas de soucis, dans ce titre, le sexe ne manque pas. Des scènes très explicites et pas désagréables à regarder. Un bémol cependant : des seins vraiment, vraiment trop gros ! Je peux comprendre que ça plaise au mecs, et j'en suis pas un, mais là, ça fait vache laittière !

 

Au final, une lecture nocturne pas désagréable, mais pas particulièrement palpitante. Un tantinet redondant et ennuyeux. Peut mieux faire.

 

Défi du jour : trouver un hentai avec un minimum d'histoire et des poitrines normales.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Deep 21/10/2013 11:35

Je crois que c'est toujours comme ça dans les hentai :
-un mec
-une meuf( à gros seins)
Scénario:
-Salut!
-Pourquoi tu me regarde comme ça?
Et puis ensuite je pense que vous avez devinés!
(Bon c'est vrai que j'abrège un peut ^^)

Ileca 19/11/2012 16:07

"mmm... je n'ai jamais matté de porno live, ou alors y a longtemps, ou bien j'ai oublié, ou ils sentaient pas bon.... Mais je suis pas sûre qu'en matant du porno, je vais voir de la normalité."
Anatomiquement parlant, bien entendu. On est d'accord, ça pue mais c'était juste histoire de dire au réalisme la réalité. "Peut-être que les titres traduits en français ne sont pas les meilleurs,
je ne sais pas." C'est ce que je disais par le choix d'édition médiocre. "Ceci dit, ce qu'on recherche en lisant du hentai c'est pas forcement des seins disproportionné, mais de la fantésie.
Pourquoi pas des histoire amusante, émouvante, ou intrigante avec le côté érotique en plus ?" Je connais Gulliver et Borgia de Manara et je me rappelle de l'érotisme mais pas de la pornographie. A
ce compte là, c'est de l'ecchi que tu recherches mais d'après mes connaissances, c'est encore moins cérébral si tu vois ce que je veux dire. Le hentaï n'est pas reconnu pour son scénario mais pour
la diversité et la bizarrerie de son imagination, son esthétique, le format mensuel ou le nombre de pages des doujins ne permettant pas vraiment le développement, l'époque n'encourageant pas plus
que ça la continuité. Les histoires drôles, émouvantes et fantaisistes existent, c'est une certitude, mais ça demande un minimum d'investissement pour les débusquer. Si je ne te cite pas d'auteurs,
c'est bien parce que je sais qu'il s'agit d'un article qui rejoint les "mon premier yaoi" et qui n'a pas vocation de poursuivre plus loin ses recherches. C'est juste qu'on y retrouve toujours la
même chose. Allez, je suis sympa, je t'ai trouvé une poitrine normale qui a un message à te faire passer : (rien de choquant, je t'assure) http://g.e-hentai.org/s/6619e9f2b0/147865-23

Bidib. 20/11/2012 08:05



Très drôle (mais quelque peu effrayant)


 


Mais je ne m'avoue pas vancue ! Je trouverais !! :p


Le premier ne veux pas dire le dernier ;)


Mais c'est vrai que je suis un peu perdue dans la vaste étendue de la "médiocrité éditoriale" dans ce domaine :D


 


Edit:


Dans ma hâte à répondre au commentaire j'ai oublié.... prèsque tout ce que j'avais a dire ^^


Veuillez m'en excuser.


 


J'aimerais donc revenir sur plusieurs points :


Tout d'abord, je tient à préciser que dans cet article il n'est pas question DU hentai, mais D'UN hentai. En l'occurence Entre deux. J'ai bien compris que ce qui fait l'intérêt du hentai
c'est la "diversité et la bizarrerie de son imagination". Mais justement sur ce point, Entre deux est très pauvre car, mis à part les mamelles volumineuses, ce dont beucoup d'actrice du
porno se dotent également grâce à une petite intervention chirugicale, il n'y a rien de particulierement immaginatif ou bizarre dans ce titre. Je dirais même que c'est très ordinaires. Du coup,
ben... il y a rien quoi. Ni scénario, ni immagination. Quant à l'esthétique, comme on peut le voir sur la couverture, le dessin n'a rien de particulier et ressemble beaucoup à un banal shônen ou
plutôt du Ecchi (les poitrine plus généreuses et les juppes plus courtes).


 


Le Ecchi justement, deuxième point sur lequel j'aimerais revenir. Je n'ai jamais lu de manga ecchi, mais j'en ai vu quelques uns en anime. Enfin, quelques épisodes seulement car en général je ne
tiens pas plus de 2-3 épisodes par série. Généralement le scénario se reduit à mettre un ado plein d'hormone dans des situations embarassantes ou de nombreuses jolies filles se retrouvent plus ou
moins dénudées. J'ai passé l'âge de matter sous les jouppes des filles ! Les scénario sont très basiques et les situations "embarassantes" sont à mes yeux plus ridicules que autre choses. De mon
point de vue, le ecchi n'est pas vraiment érotique, mais plutôt provocateur et amusant.


 


Pour ce qui est de Manara (et là je crois que j'aurais fait le tour des points sur lesquel revenir), je ne connais pas Gulliver et Borgia, je pensais à des titres tel que Le
déclic, le parfum de l'invisible, kamasutra (dans celui-ci le scénario est nul). Je ne sais pas si on les classe dans érotique ou dans pornographique, parfois la frontière
entre les deux est assez subtile. En tout cas c'est très explicite. Et l'histoire n'a pas d'autre but que de mettre en scène du sexe.



Ileca 19/11/2012 03:28


Les seins normaux dans le hentaï, ça existe, mais si c'est pour chercher de la normalité, autant mater du porno live ou les films du dimanche soir.


Par contre, ce qui est édité en terme de hentaï ne vaut vraiment pas la peine que l'on s'y attarde. Le choix est tout simplement médiocre.

Bidib. 19/11/2012 08:25



mmm... je n'ai jamais matté de porno live, ou alors y a longtemps, ou bien j'ai oublié, ou ils sentaient pas bon....


Mais je suis pas sûre qu'en matant du porno, je vais voir de la normalité.


Ceci dit, ce qu'on recherche en lisant du hentai c'est pas forcement des seins disproportionné, mais de la fantésie. Pourquoi pas des histoire amusante, émouvante, ou intrigante avec le côté
érotique en plus ?


Après, comme je dis dans l'article, c'est le premier hentai que je lis et j'y connais rien. J'ai choisit au hasard. Et je l'ai pas trouvé très réussi. Je suis sûre qu'il doit y avoir des titre
bien plus intéressant, mais je sais pas lesquels. Peut-être que les titres traduits en français ne sont pas les meilleurs, je ne sais pas. Ce n'est pas après en avoir lu un seul que je pourrais
en juger.


Je citais Manara, je ne sais pas si tu en as lu, mais, bien que les poitrines soient généreuses, le dessin est très beau et sont souvent acconpagné de scénario amusant et assez
élaboré.



Lili 16/11/2012 13:01


Un scénario plus élaboré, tu trouveras peut-être, mais des poitrines normales, tu peux toujours courir, à mon avis. La tendance est aux air-bag, on n'y peut rien. Dans One Piece, Nami a dû
prendre 3 à 4 bonnets de plus depuis le début de la série. Elle a grandi, certes, mais bon... Les malheureuses japonaises doivent être très complexées face à toutes ces images... ou passer outre
en se disant que ce n'est que de la fiction !

Bidib. 17/11/2012 09:43



XD


Sinon il y a l'altérnetive "petite fille", c'est à la mode ça aussi. Je pense par exemple à Vampire Bund. Mais là je dis non ! Il y a des limites quand-même.


Ce que je cherche c'est des femmes qui ressemblent... ben... à des femmes ! ça doit bien êxister quand-même, il doit bien y avoir quelques auteurs qui cherchent à ne pas faire comme tout le
monde.


Et pour ce qui est de Nami de One Piece, le dessin a toujours été laid (oui j'aime vraiment pas le graphisme de One Piece) mais là, avec ses 3 bonnet en plus, je trouve qu'elle ne ressemble plus
à rien



Présentation

  • : Ma petite Médiathèque
  • Ma petite Médiathèque
  • : petit coin pour partager mes impressions sur manga et anime, mais aussi livres, films et musiques
  • Contact

Je suis aussi sur

Mon profil sur Babelio.com

Rechercher